Gestion des Talents ou Maïeutique des Talents

talents

Gestion des Talents ou Maïeutique des Talents

A l’heure de la guerre des Talents, les entreprises se préoccupent de plus en plus de recruter les meilleurs, de développer et  fidéliser les éléments les plus talentueux.

Le « Talent management » ou Gestion des Talents devient une des nouvelles recettes pour réussir.

Dans cette acception, les talents ne désignent pas une capacité particulière, une facilité ou aisance dans un domaine ou une activité mais les meilleurs acteurs de l’entreprise qu’il faut choyer.

En contrepoint, Savoir-Faire propose une approche originale à travers la Maïeutique et la Carte des Talents pour aider chaque cadre, manager ou dirigeant à identifier ses propres talents, développer sa confiance en soi, ses performances et potentiels.

La « Maïeutique des Talents »

Nous appuyer sur nos talents pour réussir :

L’approche originale de Savoir-Faire propose à chaque personne de découvrir ses propres talents et de les confronter ensuite aux réalités extérieures du marché.

L’approche propose un travail approfondi de questionnement, de maïeutique, pour aider la personne à identifier ses domaines d’excellence, ses talents, en repérant les savoir-faire applaudis par les autres, alors qu’elle-même ne les valorise pas parce que cela lui paraît facile, normal, évident…

La Carte des Talents

La Carte des Talents propose une représentation originale des registres d’excellence dans laquelle se retrouvent les quatre dominantes (intuitif, concret, conceptuel, relationnel) des tests de personnalité construits sur les travaux de Jung, Herrmann (Général Electric), Sperry (prix Nobel) en intégrant les dimensions du cerveau (reptilien, limbique, néocortex, cerveau droit et gauche).

La Carte des talents ajoute « l’Emotion », élément plus récent dans les représentations de la personnalité à partir des travaux d’A Damasio et de D. Goleman sur l’intelligence émotionnelle.

Toute méthodologie qui participe à nous faire découvrir nos talents

est essentielle tout simplement parce que dans un monde devenu global il est vital d’être en mesure d’anticiper, d’avoir un coup d’avance sur la ‘’concurrence ». Une méthodologie montre la nécessité de connaitre ses deux cerveaux pour apréhender au mieux la demande google

Lorsque l’on a en tête d’identifier et de piloter la valeur de ses talents

il est essentiel de donner à l’expression de sa personnalité professionnelle (équilibre entre ses savoir être & ses savoir faire, définit avec une très grande profondeur) toute sa place car sur le marché Français, historiquement régit par l’acquisition du diplôme, il faut être force de proposition pour créer la différence avec tous les concurrents; bien au-delà de la nécessité de disposer des savoir faire du poste visé.

Il est très difficile, voir impossible avec un « bilan de compétence » traditionnel qui, à l’image des « bilan comptable », ne valorise en réalité que les compétences du passé pour présenter une image de vous sans risque aujourd’hui mais aussi sans saveur pour demain. Le souci, en situation de pénurie d’emploi est qu’il y a des milliers de concurrents avec lesquels il faut faire la différence dès aujourd’hui pour être toujours en activité demain.

C’est pourquoi je trouve l’approche du Blog mamieregale très pertinente lorsqu’elle propose, je cite ‘’’ une représentation originale des registres d’excellence dans laquelle se retrouvent les quatre dominantes (intuitif, concret, conceptuel, relationnel) des tests de personnalité construits sur les travaux de Jung, Herrmann (Général Electric), Sperry (prix Nobel) en intégrant les dimensions du cerveau (reptilien, limbique, néocortex, cerveau droit et gauche). ‘’

Quelques liens utiles :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *